Mission Beach!

A few months ago, I was invited by my company to spend a few days in the TNQ – or Tropical North Queensland, the north east of Australia. In theory, this should have been synonymous with palm trees, tropical islands and heaps of sun!

Il y a quelques moi de cela, j’ai été invitée avec le boulot à passer quelques jours dans le TNQ – ou le Tropical North Queensland, au nord est de l’Australie. Et en théorie, cela devrait être synonyme de palmiers, d’îles tropicales et de beaucoup de soleil!

dscn9885

In Cairns, with no time to breathe, we went straight to Fitzroy Island. We arrived three quarters of an hour later at the hotel where we had been advised to get our cozzies ready for action. We first started with a tour of the Cairns Turtle Rehabilitation Centre. We were introduced to one not-so-shy green turtle who had been previously injured. I was expecting a lab where there would be tons of turtles, maybe some scientists, but instead, the centre was like a tiny building where they installed some above ground pools to rehabilitate the turtles. After that, we had free leisure time. Some of us spent time under the water in search of turtles, cool fish and colourful coral in a super un-sexy wetsuit (recommended as it was jellyfish season). A few others were dreaming about exploring Nudey Beach and what it had to offer, but for the rest, the aperitif had already started! We then all met up for a “Sunset” drink under the threatening rain clouds before a delicious dinner.

Une fois à Cairns, pas le temps de souffler, on part directement pour l’île de Fitzoy. Après 45min de ferry, nous arrivons à l’hôtel où on nous conseilla d’avoir notre maillot bain “ready for action”. On commence tout d’abord par faire le tour du centre de réhabilitation de tortues. Nous avions été présentés à une énorme tortue verte vraiment pas timide, qui a été récemment blessée à la nageoire. Je m’attendais à un laboratoire avec pleins de tortues  et peut être quelques scientifiques, mais à la place, le centre était un petit bâtiment où ils avaient installé des piscines hors sol où les tortues y étaient traitées. Après ça, nous avions eu quartier libre. Certains d’entre nous avaient passé leur temps libre sous l’eau, à la recherche de tortues vertes, de poissons et de coraux colorés, dans une horrible combi tue l’amour (mais recommandé vue que c’était la saison des méduses). D’autres avaient préféré partir explorer “Nudey Beach” et ce qu’elle avait à offrir et pour les autres, l’apéro avait déjà commencé! Nous nous sommes tous retrouvés en fin d’après midi pour un “sunset drink”, sous les gros nuages gris, avant le dîner.

I still wanted to check out this famous Nudey Beach the next morning at dawn. The beach was accessible by a quick 20 min walk though the tropical rainforest; and despite the name, this beach welcomed young and old (with clothes on). A real scam! Haha, it was still a really relaxing and pretty beach despite the earlybird mosquitos!

J’ai quand même été checker Nudey Beach le lendemain matin aux aurores. La plage était accessible après une petite marche d’une vingtaine de minutes à travers la forêt tropicale; et malgré le nom, c’est une plage qui accueille petits et grands (avec vêtements). Une vraie arnaque! haha C’était quand même un endroit vraiment relaxant et super joli malgré quelques moustiques déjà au taquet!

dscn9888

A little bit after noon, we made our way to Mission Beach. It was pouring rain the whole way but thankfully we didn’t aquaplane down the road! We could not see anything past 2 meters and the roads were totally flooded! We first stopped at Paronella Park, where the staff welcomed us with a lot of enthusiasm, despite the crazy torrential rain – it was absolutely bucketing! With weather like this, you’d better wear your swimsuit and your flip flops… we could hear the sneakers of everyone making some squish squish noises, haha! On top of that, I was totally eaten alive by hungry, angry mosquitoes but it was (sort of) worth it! The park was a picture of a romantic spot and the rain made it even more dramatic…

Un peu après midi, nous partions pour Mission Beach. Il a plu des cordes (si ce n’était pas des seaux d’eau) durant toute l’après midi mais heureusement, pas d’aquaplaning! La visibilité était vraiment réduite (on ne pouvait pas voir à plus de 2 mètres) et les routes étaient totalement inondées! Nous nous sommes arrêtés à Paronella Park, où le personnel nous a accueilli avec un enthousiasme débordant malgré la pluie torrentielle. Avec un temps pareil, mieux vaut t’équiper d’un maillot de bain et de tongues… on pouvait entendre les baskets des copains faire squish squish haha En plus de ça; les moustiques énervés et affamés du parc m’ont dévoré vivante mais cela en valait (en quelque sorte) le coup! Le parc était un endroit super romantique et la pluie ne rendait l’endroit que plus époustouflant!

dscn9903

dscn9911

They treated us with a nice afternoon tea of tropical fruits, before we headed off to our final stop of the day, Mission Beach! We checked into our rooms with a beautiful view of a stormy sea and wind-blown palm trees.

Ils nous ont bien gâté avec un petit goûter composé de fruits tropicaux, puis nous avions mis les voiles sur Mission Beach – le dernier stop de la journée. La chambre qu’on a eu ce soir là, au Castaways hotel était canon, avec une vue sur les palmiers, secoués par la tempête tropicale qui s’abattait sur la région.

dscn9921img_0876

The next day, we were all praying that the rain would stop so we could jump on a boat to Dunk Island. Unfortunately, the rain had gotten worse, and the expedition to the island was cancelled. Instead, we went chasing the cassowary, the elusive, big, scary, prehistoric bird; and then, we had a little dip in the cold water of Josephine Falls. No need to say that most of us chickened out.

Le jour suivant, on avait tous prié pour que la pluie cesse de tomber et pour que l’on puisse tous embarquer sur le ferry pour Dunk Island. Malheureusement, la tempête n’a fait qu’empirer et l’expédition sur l’île fut annulée. A la place, nous sommes partis à la chasse au casoar, ce gros, rare, effrayant oiseau préhistorique; puis baignade pour les moins frileux, dans la cascade Joséphine. Inutile de préciser qu’on s’est quasiment tous dégonflés.

img_0888dscn9930

It may have been a wet famil, but the fun and excitement of discovering these places made the experience worthwhile!

C’était assurément un séjour humide, mais le fun et l’excitation de découvrir ces endroits en ont fait une expérience qui en valait le coup!

Advertisements

3 thoughts on “Mission Beach!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s