Tiny facts about Kuala Lumpur

DSCN5198

Après plus de six mois et cinq séjours à Kuala Lumpur, je suis toujours aussi surprise face à toutes ces petites choses courantes en Malaisie. La Malaisie fut certainement pour moi, le pays le plus extravagant, un des plus dépaysants et le plus fou. Voici une petite liste anecdotique et non exhaustive de la “malaysian style”!

– A Kuala Lumpur, vous passerez pour un demeuré si vous dites Kuala Lumpur. Là-bas, on dit “Ké-elle”

– La température extérieure est d’environ 35°c. La température dans les magasins, bureaux et autres lieux publics est d’environ -2°c. Conseil: toujours emmener avec vous, un pull ou un hoodie

– Les malaisiens, vraiment pas les rois du recyclage ou de la propreté. On trouve dans les ruelles, des poubelles à ciel ouvert

– Embrasser en publique son partenaire est interdit. Aussi, mieux vaut pour les filles de ne pas trop “dévoiler” son corps. Les malaisiens sont chauds!!!

– Les moustiques de Malaisie – même en ville, sont des voraces. Quand ils vous mordent, vous avez droit à une piqûre aussi grosse qu’une balle de tennis. En 2010, j’ai même eu droit à une piqûre au nez, ce qui m’a valut un nez trois fois plus gros, dur, rouge et des poches sous les yeux.

– La nom de la capitale, Kuala Lumpur signifie “confluent boueux”. Ça donne envie eh!?

– Prendre le bus à Kuala Lumpur, c’est comme prendre le bus du film Speed. Il arrive à toute vitesse à la station et c’est à peine s’il s’arrête! Une fois qu’on a attrapé le bus en marche, on s’installe dans des vieux bus tout crades aux sièges  déchiquetés (par des bulldogs?). Par contre dans les grosses stations, le bus s’arrêtera un bon 10 minutes pour faire le plein de clients (il ne démarrera que s’il est plein) en criant a plein poumon et à tue-tête la destination du bus genre “AmpangPointAmpangPointAmpangPointAmpangPointAmpangPoint” super rapidement. En gros, il n’y a pas vraiment d’horaires et pour 1RM (0.25euros) on ne va pas trop se plaindre.

– On met de la chili sauce dans tous les plats, y compris au Mcdo. Quand vous demandez si un plat est épicé et qu’on vous répond “non”, vous vous retrouvez quand même avec la bouche en feu. Ils n’ont juste pas la même notion du mot épicé. Leçon à retenir : ne jamais se fier au palais d’un malaisien !

– Si vous voulez muscler votre fessiez, y a qu’à marcher dans la rue : les trottoirs sont de hauteur inégales et il y a des trous un peu partout (les bouches d’égouts ne sont pas bouchés…). Par contre, attendez-vous à avoir des pieds de hobbits tout noirs si vous êtes en tongue.

– On trouve des magasins vendant uniquement des faux dvd! Mieux, à Petaling Street, Chinatown, c’est une rue qui ne vend absolument QUE du faux : fausses Rolex, fausses converses, faux tout. Il est même possible de trouver un catalogue officiel des marques haha n’hésitez pas à marchander quand même ! Ça fait partie du fun!

– Apprendre le malaisien, c’est facile! Beaucoup de mots ressemblent à l’anglais : teksi, polisi, bas, farmasi ou encore restauran.

– Comme dans certains pays d’Asie, les femmes utilisent un jet d’eau pour s’essuyer après le pipi/caca. Le papier toilette c’est juste pour sécher tout ça (et encore, si vous êtes chanceux de trouver du PQ!).

– Dans les mariages malaisiens, on invite tout le village pour une grosse bouffe (vraiment tout le monde) et ça ressemble plus à une énorme kermesse ou on sépare les hommes et les femmes (pour les mariages les plus traditionnels). Pas de danse, pas de speech et surtout pas d’alcool. Enfin, on donne un œuf à tous les invités en signe de fertilité.

– Les malaisiens sont fous de karaoké et on en trouve vraiment partout! Le répertoire est particulièrement rempli allant du premier Stevie Wonder au dernier Justin Bieber. Pour ceux qui veulent pousser la chansonnette en solo, il y a des mini cabines pour s’entraîner dans les salles d’arcades.

– Kuala Lumpur est une ville super multiculturelle. Il est normal de trouver mosquées, temples et pagodes à quelques mètres les uns des autres.

– Les jus et boissons sont souvent servit dans des sacs plastiques! De manière générale, on vous donne un sac plastique pour tout et n’importe quoi.

– “Ok lah?”, “Try laaah!!!” : les malaisiens mettent automatiquement des “lah” à chaque fin de phrase.

– Mangez et buvez malaisien: mangez avec les doigts et buvez non la tasse mais la soucoupe!

– Un petit creux? No worries! Vous trouverez TOUJOURS quelque chose d’ouvert pour manger comme dans Mamak, ouvert H24, 7j/7j!

Advertisements

16 thoughts on “Tiny facts about Kuala Lumpur

  1. Ahah super article, que de souvenirs même après un court séjour de 5 jours ! Le fameux jet d’eau… Je l’ai bien essayé 2 ou 3 fois mais rien à faire, je suis loin d’être une pro, et le pire, c’est quand il n’y a pas de papier! Tu sors trempée c’est top pour visiter… ;)

    Like

  2. Oui je me rappel une séance de cinéma en t-shirt au KLCC, on a cru qu’on allait mourir de froid, on grelottait comme des fous, mais étonnement les locaux semblaient le vivre très bien! En tout cas ça nous a servi de leçons pour la suite! Les jets d’eau je suis pas sûre que grand monde sache s’en servir vu que le sol des toilettes est toujours recouvert de 20cm d’eau :)

    Like

    1. Hahaha les toilettes de Malaisie c’est toujours un mystère! On ne sait jamais si c’est de l’eau ou du pipi au sol, on ne sait jamais où se trouve le PQ (ne serait ce que pour essuyer l’eau) et on ne sait pas pourquoi les personnes s’obstinent à faire pipi accroupi sur la lunette des toilettes…

      Like

      1. C’est tout de même le grand luxe comparé aux “toilettes” de Sumatra: un trou dans un sol en terre battue, humide et qui pue la pisse avec juste un bac d’eau saumâtre et…tes mains :)
        Les toilettes en Asie, sujet de discussion inépuisable!

        Like

  3. Merci pour toutes ces informations sur Kuala Lumpur ! Et je note bien que les toilettes, j’y ferai attention ;) … a noter que parfois c’est pareil en France ou dans d’autres pays occidentaux !

    Like

  4. Bonjour, nous allons visiter KL avec des enfants pendant 5 jours.. Nous avons prévu de faire les tours, mosquée, quartiers chinois & indiens et la Batu Caves… Auriez vous un conseille pour une place pas loin?
    Je suis tombée sur votre site par hazard!! Félicitations, il est génial!!

    Like

    1. Hello! Merci pour ton message! Vous pouvez également voir les lucioles à Kuala Selangor! Sinon, à Masjik Jamek, il y a Pasar Seni, le marché où tu pourras trouver pleins de souvenirs :) Aussi, peut être faire un tour dans les food market. A KL, il y a le Jalan Alor Food Street!! Je retourne à KL en Novembre!

      Like

    1. Ah plage! Les plages à côté de Kuala Lumpur ne sont pas les plus belles. La plus proche est Port Dickson mais je n’ai jamais été. Préférez alors Langkawi ou les Perhentians pour deux nuits dans ce cas, selon la saison!

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s