Puffins galore & rotten egg smell

We had to hurry our arses off as we still had a lot of driving to do and not a lot of time! Travel guides and locals raved about the beauty of the little town of Seyðisfjzörður, where Walter Mitty stopped over to find Sean Penn while the volcano was erupting. We had rotten luck as it was Sunday and deserted and the weather was dreary.

On devait grouiller un peu notre cul car on avait encore beaucoup de route à faire et pas trop de temps! Guides et locaux nous avaient chaudement vanté la beauté de la petite ville de Seyðisfjzörður, là où Walter Mitty s’était arrêté pour partir à la recherche de Sean Penn alors que le volcan était en pleine éruption. Manque de pot, c’était ultra mort car c’était dimanche ET il faisait super moche.

IMG_8053

We had a mini lunch break in a super cool trendy cafe, before starting our huge detour on some rocky mountain roads, where the visibility was close to zero; ALL THIS just to observe the puffins at Borgarfjordur Eystri. They had better be awesome! In the end, (in my opinion anyway, as Adeline and Black Sheep seemed bored to death haha) it was a cute and fun show. These sad looking birds with manga eyes were flying clumsily, almost vertically and were never landing gracefully (even if it seemed that they knew what they were doing). Even on land, it looked like there were awkwardly hopping around.

On a juste fait un mini lunch break dans un café super cool et trendy, avant d’entamer un énorme détour, sur des routes de montagnes caillouteuses, où la visibilité était parfois proche de zéro; JUSTE pour voir les macareux à Borgarfjordur Eystri. Ils avaient intérêt à être au top! Mais au final, (et je parle personnellement car je pense qu’Adeline et Black Sheep s’ennuyaient fermement haha) c’était un spectacle à la fois attendrissant et amusant. Ces oiseaux aux airs tristes et aux yeux de mangas, volent de façon vraiment comique, presque à la verticale, atterrissent en catastrophe (même s’ils ont l’air de savoir ce qu’ils font) et sautillent dans tous les sens. 

IMG_8061IMG_8087IMG_8071

Then, for the rest of the day, we only drove under the rain, through mossy landscapes, volcanic rock formations, narrow roads on the edge of cliffs that gave us vertigo (especially when you see all the crosses decorated with flowers…), or we were zigzagging through herds of kamikaze sheep. We arrived in the Myvatn region, knackered after 8 hours of driving.

Ensuite, pour le reste de la journée, on a fait que rouler sous la pluie; à travers des paysages de mousse, des paysages de roches volcaniques, des routes étroites en bordure de falaises qui vous donnent le vertige (surtout quand on voit les croix ornées de fleurs…), ou encore, en zigzagant au milieu de moutons kamikazes. On est arrivés dans la région de Myvatn au bout du rouleau après plus de 8h de route.

DSCN8642DSCN8645IMG_8049

We headed towards the first campsite that we saw, pitched our tents under a diluvian rain, cooked under the non-windproof common tent and then Black Sheep decided to start a little tantrum. She refused to camp, considered waking Derrick up so he could drive her around town to see if she could find a bed in a dorm with a 50$ budget. She must have been out of her mind, especially because we knew that a bed in a dorm costs approximately 100$ in the region and B&Bs can be counted on the fingers of one hand. Lucky for her, she didn’t insist.

On a pris le premier camping qu’on a vu, plantés la tente sous une pluie diluvienne, cuisiné dans la tente commune qui était inondée et pas vraiment isolée du froid avant que Black Sheep ne décide de faire sa crise en refusant de camper et songeait à réveiller Derrick pour qu’il l’emmène en voiture, voir s’il y a un lit dans un hôtel du coin avec un budget de 50$. La blague, surtout quand on sait qu’un lit en dortoir vaut en moyenne 100$ dans la région et que les auberges se comptent sur les doigts d’une main. Heureusement pour elle qu’elle n’était pas allée au bout de son idée.

IMG_8161

On the following day, we started with the visit of the waterfalls of Dettifoss, the one and only falls from the movie Prometheus. It was still early but the tourists were already on their toes, ready to immortalise the most powerful waterfalls of Europe. We followed a group of tourists like sheep, who made us cross a colourless field made of rocks and mud and we ended up in the falls of… Selfoss! That was not what we expected but it was still impressive! We walked back and as we got closer and closer to the Dettifoss falls, a deafening sound similar to an helicopter echoed in the air. And then wahouw! That was not the prettiest fall that we had the chance to observe but it was so powerful!!! we could see reckless photographers and other tourists getting to the very edge of the cliff, on super slippery rocks. Definitely impressive!

Le jour suivant, on a commencé la journée par la visite des chutes de Dettifoss, les fameuses chutes présentes dans le film Prometheus. Il était tôt mais les touristes sont déjà sur leur pied de guerre, prêts à prendre en photo les chutes les plus puissantes d’Europe. On a suivi comme des moutons un groupe de touristes, qui nous ont fait traverser un paysage terne fait de roches et de boue et on a atterrit aux chutes de… Selfoss! Ce n’était pas ce à quoi on s’attendait mais c’était quand même impressionnant! On rebrousse ensuite chemin et au fur et à mesure qu’on approche des chutes de Dettifoss, un bruit assourdissant semblable à celui d’un hélicoptère, se fait entendre. Et là, wahouw! Ce n’était pas la plus belle chute ou cascade qu’on ait vu mais quelle puissance!!! On voit des photographes et touristes faire leur casse-cou en se rapprochant au maximum du bord, sur des rochers ultra glissants. C’est vraiment impressionnant !

IMG_8165 IMG_8171 IMG_8172

We spent the rest of the day in the Myvatn area (su-per touristic) to climb volcanoes with a unique blue lake inside of it. We visited Mars (or the geothermal site of Hverir, which was one of the only not free sites in Iceland) and contemplated pools of boiling blue mud, walked on sulphur covered paths and observed solfataras; all these in apnea! The terrible smell of rotten eggs which was floating in the air was horribly putrid. Then, while Adeline was visiting the site of Krafla and that Black Sheep was wandering around, we decided with Derrick, to rest a bit in the tiny village, eat our very first Icelandic hot-dogs (really awesome!!!) and check out on the super long and blond maned horses that reminded us of Neymar.

On a passé le reste de la journée dans la région de Myvatn (su-per touristique) à escalader des volcans aux lacs d’un bleu particulier. On a été sur la planète Mars (ou site géothermique de Hverir qui est d’ailleurs un des seuls sites payants en Islande) et aperçu des mares de boue bleue en pleine ébullition, marché sur des sentiers couverts de dépôts de soufre et vu des solfatares, le tout en mode apnée! L’odeur d’œuf pourri qui flottait dans l’air était horriblement nauséabonde. Puis, pendant qu’Adeline visitait le site de Krafla et que Black Sheep allait se promener dans le coin, nous avions décidé avec Derrick de se poser un peu dans la petite ville, mangé nos premiers hot dogs islandais (super bons!!!) et vus des chevaux à la chevelure longue et blonde qui font penser à Neymar.

IMG_8130IMG_8102IMG_8134IMG_8146IMG_8147IMG_8151IMG_8152

After an exhausting day, we pampered ourselves with a few hours in the nature bath of Myvatn. The entrance fee was a bit expensive: 3500kr (around AUD 35) but leaving Iceland and missing out on this must-do would be a shame! I’ve heard that to go in the bath, a fully naked cleansing in the communal shower was mandatory (definitely confirmed by the cashier) but because all the Chinese tourists took theirs with their swimsuit in just 2 seconds, I did the same thing. After the shower, the 3 seconds that separated the main building to the baths is a real torture as the outside temperature was probably around 8 degrees. But once we were in the water, it felt like heaven! The water was milky blue and the water temperature between 36-40 degrees. We could even have drank a nice Icelandic beer in the pool!

Après une journée éreintante, nous nous sommes offerts quelques heures aux bains naturels de Myvatn. L’entrée est un peu cher : 3500kr (environ 35 AUD) mais partir de l’Islande sans avoir fait ce must-do c’était dommage! J’avais entendu dire que pour aller aux bains, une douche à poil dans des douches communes était obligatoire (chose confirmée par la caissière) mais vu que les touristes chinoises l’ont prise avec leur maillot de bain en mode 2 secondes, j’ai fait la même. Une fois la douche terminée, les trois secondes qui vous séparent du bâtiment au bain est un supplice étant donne que la température extérieure devait frôler les 8 degrés. Mais une fois dans l’eau, c’est le paradis! L’eau était d’un bleu laiteux et la température s’élevait à 36-40 degrés. On pouvait même boire de la bonne bière islandaise dans le bain!

DSCN8728 DSCN8729 DSCN8733

An intense relaxation moment before several hours of driving tomorrow, towards our final stop, before we say bye to Black Sheep and most importantly, before soaking up Reykjavik and its culture!

Un moment de relaxation intense avant les heures de route le lendemain vers notre dernier stop, avant le déchirement du groupe et la grosse bagarre avec Black Sheep et surtout, avant l’imprégnation totale de Reykjavik et de sa culture!

Advertisements

12 thoughts on “Puffins galore & rotten egg smell

  1. Ouai!!! Bientôt le récit de la grosse bagarre avec Black Sheep.
    C’est bizarre, nous n’avons pas eu à payer nous pour Hverir (certains d’ailleurs, le seul site qu’on a payé ce sont les 2 euros pour Kerid).
    Rigolos les puffins x) Nous en avions vu des milliers à Vestmann… un grand moment !

    Like

    1. Ouai quelques personnes prennaient l’entree “non officielle” a l’arriere pour ne pas payer! haha nous par contre on a pas ete a Kerid! La prochaine fois! On ira aussi jetter un coup d’oeil a Vestmann tiens! :)))

      Like

  2. Les noms des villes et lieux restent tout de même imprononçables… (pour un certain nombres je veux dire). ça a vraiment l’air chouette, mais ma question est, à part les paysages qui l’on air complètement oufs, est ce qu’il y a bcp de villes à visiter et de choses à faire là-bas?

    Like

    1. En dehors de Reykjavik la capitale et eventuellement Akureyri, la capitale du nord, les villes (tres rikiki et avec peu d’habitants) sont pas fofolles mais on s’y arrete pour les paysages autours! Mais Reykjavik c’est vraiment cool! Prochain article :)

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s