Des plages de sable noir de Vik aux glaciers de Skaftafell, en passant par les canyons de Fjadrargljufur

IMG_7746

On commence bien la journée avec une Black Sheep qui nous tape sur le système. Départ prévu à 8h et il est 9h. J’aide Adeline à plier sa tente qu’elle a partagé avec Black Sheep la nuit précédente. Black Sheep elle, s’en calisse et disparait toutes les minutes je ne sais où, au lieu de nous aider à débarrasser son bazar qu’elle a laissé dans la tente (à savoir son sac de couchage, son matelas, ses 5 polaires et ses mouchoirs sales lol). Il est 9h30 quand on peut enfin partir à la découverte de Vik, petite ville en bordure d’une plage de sable noir, aux falaises écorchées et aux airs dramatiques. La petite ville de Vik est un site touristique majeur (à l’échelle islandaise) puisqu’en 1991, le magazine américain Islands Magazine avait désigné ces plages comme étant l’une des 10 plus belles au monde. Par contre, y a pas foule et ça fait plaisir! On se sentirait presque seuls au monde…

DSCN8403DSCN8404

Pas loin de Vik, se trouve la plage de Dyrholaey qui était à notre surprise, beaucoup plus populaire et c’est clair qu’elle était à couper le souffle! En contrebas, une plage au sable noir totalement désertée de tous voyageurs; en arrière plan, des grottes creusées dans une paroi faite de roches basaltes. En haut, il y a également une arche volcanique, d’où le nom du site qui signifie “l’île haute avec le passage de porte” et surtout, on a une vue incroyable sur Vik, la plage de Reynifjara  et ce rocher posé au milieu de la plage. Par contre, pas de macareux en vue!

DSCN8425DSCN8435DSCN8443DSCN8441

On monte encore d’un cran au niveau paysage lorsqu’on découvre le canyon de Fjadrargljufur (paie ton nom). La troisième claque de la journée et surement la 15e depuis le début du voyage. Une petite photo d’Adeline pour humaniser un peu ce blog – j’ai pas eu le cran de m’approcher du bord, qui ne demandait qu’à  m’aspirer.

DSCN8464DSCN8468

Au fur et à mesure qu’on avance dans le sud, les paysages changent, les glaciers apparaissent et cette mousse familière omniprésente qui recouvrait tout et n’importe quoi, fait place à un paysage plus rocheux et plus lunaire. Au parc naturel de Skaftafell, on voit nos premiers glaciers et lagon de glace! Par contre, tout est gris : le ciel, le lac, la glace et mes lèvres haha! C’était juste OK après tout ce qu’on avait vus ce jour là ! Mais quand même, c’était cool!

DSCN8490DSCN8497

Ce soir là, on a trouvé un camping plutôt sympa à Svinafell, pas loin du parc naturel de Skaftafell (le site de camping du parc était plein de Français!). Tout aurait pu être parfait si Black Sheep nous avait pas fait un énième caca nerveux pour des cacahuètes et si je ne m’étais pas mise en boule genre super Saiyan. On en a donc profité pour lui expliquer toutes les petites choses qui n’allaient pas. Après s’être donné en spectacle devant tout le camping et l’avoir fait pleurer toutes les larmes de son corps, on est repartis sur de bonnes bases. Enfin, c’est ce qu’on croyait…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s