De New York à Sydney

Montréal – le bilan
 
A Montréal, j’avais une routine de mémé et j’aimais ça! Ça se résumait par un cycle continu de métro boulot dodo avec parfois un petit verre en terrasse quand il faisait beau. Les soirées de jeunes étudiants français avec ses petits jeunes en informatique dont la voix commençait à peine à muer et ses petites gamines qui me regardaient de travers lorsque je parlais à leur target ont eu raison de moi. J’aimais mon job au Nelligan avec ses clients surexcités qui, lors du check in, nous racontaient leur vie ou encore me disaient que j’avais un accent bizarre car il n’est ni français, ni canadien, ni américain. Hybride quoi. 
J’aimais Verdun, le quartier super excentré avec un bus qui passait quand il voulait. J’ai particulièrement aimé les voisins chiliens et leur gang de mariachis du vendredi soir, ainsi que les patients de l’hôpital psychiatrique qui empruntaient le bus 58. Parmi eux, le joker, cette dame d’une quarantaine d’année qui se barbouillait le contour des lèvres avec du rouge à lèvre rouge, les yeux globuleux et écarquillés et qui demandait à tous les passagers un-par-un s’ils avaient 2$ pour qu’elle s’achète du rouge à lèvre. Quelques jours avant mon départ, elle demandait aux passagers 3$. Non ce n’est pas une blague.

62eb8-dscn6423c182e-img_5829
New York – la course
 
Deuxième séjour à New York et c’est toujours aussi dingue! Derrick était surexcité comme un gamin et prenait en photo tous les taxis de la ville. Moi je suivais, derrière, dégoulinante de sueur, les jambes en coton. Faut dire que quand on y est allés, c’était la canicule de la mort et je ne sais même pas comment j’ai survécu à ces quatre jour à New York. On a eu cette idée ridicule de faire la ville à pied (enfin je veux dire Manhattan) le premier jour mais le combo nuit blanche dans un bus non confortable + canicule + très très longue marche = KO. A part ça, sur les quatre jours, on a quand même pu faire les must-see de la ville, aller à la rencontre de la population porto ricaine et des manèges à “sensations fortes” à Coney Island – la plage de New York, rencontrer des amis musiciens de Derrick qui nous ont joué “You broke my waterslide”dans des bars pas très “lounge”, bronzer comme le font les New Yorkais – c’est à dire un peu n’importe où du moment qu’il y a de la verdure et de l’eau – et plus particulièrement à Washington Square, manger les meilleures pizza au Artichoke Basille’s Pizza et les meilleurs burgers au Shake Shack, paparazziter Elmo, Spider Man, Mickey et Minnie sur Times Square et surtout, toucher les boules du Bull de Wall Street!
0d2bd-dscn6476
df01e-img_6300
 
Sydney – la découverte
 
Le voyage se résume en un mot : douloureux. C’est après un voyage épique de 25h –  en partance de New York, avec un stop over aux aéroports de San Francisco et d’Auckland où on a du cavaler comme des mongols et chargés comme des mules, dans des aéroports qu’on ne connaissait pas, pour attraper un avion qui décollait 20 min plus tard – que la baie de Sydney, caractérisée par l’Harbour Bridge et son Opéra se dessine enfin! Malgré que l’on soit en plein milieu de l’hiver, le soleil est bel et bien au rendez vous. Le mythe du surfer blond n’existe pas vraiment et à la place, on a ce qu’on appelle des bogan, l’équivalent du kéké en France ou du douchebag au Canada. Les plages australiennes, notamment dans la Central Coast, au nord de Sydney, sont magnifiques et dépourvues de monde!!! Les chinois et les français sont partout partout partout. Les amis et la famille de Derrick sont plus qu’accueillants et ici, on ne jure que par les barbecues.

Cela fait déjà un mois que j’ai posé mes valises à Sydney, dernière étape de ce long voyage entre l’Asie, la France et le Canada et après avoir sillonné la ville, place au job hunting! On a trouvé un appartement proche du centre ville assez rapidement et contribué à l’enrichissement de l’empire Ikea. Bref, tout va bien ici! 

30503-dscn6599
1b837-img_6477

 

Advertisements

6 thoughts on “De New York à Sydney

  1. wow wow un article qui résume bien tout moi qui vient de découvrir ton blog (merci de ta visite sur le mien, grâce à toi, je vais désormais te suivre). Moi j’adore les travel addict !!!!! :D Combien de temps comptes-tu rester en Australie ? Et tu es resté combien de temps au Canada ? :) Curieuse I am I know :D Bises

    Like

    1. Hey Ferdy! Je suis allée deux fois au Canada, la première fois pour 9 mois et la deuxième fois pour 6 mois! Et je suis toujours en Australie, en attente de ma résidence permanente! Des projets de venir en Australie??? :D

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s