Quest for the Scarlet Macaw

Le National Geographic considère le Parc National de Corcovado, comme l’un des endroits les plus intense dans le monde, biologiquement parlant. Et même si pour voir ce fameux parc il fallait faire un gros détour par le sud du pays, fallait qu’on check ça!
f81a1-dscn5922
Dès notre arrivée dans la ville de Puerto Jimenez, on s’est fait accostés par Kyle et Brian, deux américains qui tiennent un jungle hostel un peu en périphérie de la ville. Bon c’était pas l’hôtel le mieux situé de la ville car c’était vraiment dans la pampa et qu’il fallait marcher un bon 45min pour rejoindre la ville et y faire les courses mais bon ils proposaient un shuttle vers la ville une fois par jour. On se fait donc embarquer dans leur voiture toute poussiéreuse avec Gil, un israélien super-louche. Les chambres, concrètement, sont en fait des huttes, simples mais géniaux, sans électricité ni murs – et donc vraiment pas d’intimité; il y a juste une moustiquaire.
 
Nous sommes aussitôt accueillis par des singes et un toucan des notre arrivée. C’est dingue, on en demandait pas tant!!! Ce qui est dingue aussi et ce, au sens littéral, ce sont ces énormes cigales kamikazes complètement idiots qui foncent vers tout et n’importe quoi mais surtout vers les sources lumineuses : feu, ampoule et humains haha. Ils sont aussi gros qu’une balle de ping pong et vibrent comme un téléphone à pleine puissance. Et je vous avouerai que la nuit, lorsqu’il fallait aller aux toilettes avec la torche (et donc risque de se faire bombarder par des cigales kamikazes) et refermer le drap (qui faisait office de porte dans les toilettes) qui était plein a craquer de cigales et donc se refaire bombarder sur le trône, je préférais faire dans ma culotte. “Mais qu’est ce qu’elle foutait  là bas si elle a peur des bébêtes”? Moi aussi je me suis posé la question des billion de fois. 

Et ce qui est cool dans ce lodge c’est que tout le monde est un peu “contraint” de se retrouver dans cet espace commun (beh oui pas de lumière, pas d’intimité non plus, donc pas de bang bang ou de trucs bizarres) qui fait office de restaurant, cuisine ou encore de salle de détente. La première nuit, nous avions rencontré Manon (la copine d’Anne Cha – le monde est vraiment minuscule eh) et Céline, deux françaises parties faire un tour du pays pour plusieurs semaines. Elles s’arrêtaient là et là quand elles pouvaient bosser et se faire nourrir et héberger gratos en contre partie. Elles m’ont raconté quelques histoires bizarres de costaricains chauds du slip autour de cerveza gratos et/ou à moitié prix (mais ça les ricains l’ignorent haha). Gil, lui, se pavanait avec sa guitare en essayant de chanter espagnol. 
c69b2-img_4293

Et puis, on était tellement bien dans ce lodge qu’on y est restés 4 nuits. A rien faire, un peu comme tout le monde. Enfin presque! Le lodge suggérait des petites excursions aux alentours dont un petit trek chez le voisin d’à cote, Mickael qui possédait une forêt primaire! Des animaux, on en a vu un paquet!!! Toucans, singes hurleurs, coati, perroquets, petites grenouilles toxiques, des aras et pleins d’autres! Le terrain en lui même était assez petit et c’était assez incroyable de voir la diversité faunique et floristique, tout ça concentré au même endroit! On avait là un petit aperçu du Parc Corcovado! Tiens ci dessous, une photo d’une de ces cigales kamikazes se faisant vider par cette belle araignée. Chééé!

df682-dscn59231c48b-img_4319

Aussi, les filles nous avaient parlé de plages magnifiques à la sortie de la ville de Puerto Jimenez et nous ont dit qu’il était très facile de faire du stop. Notre première tentative en stop s’est avéré lamentable, on s’est finalement repliés sur le taxi pour l’aller. En même temps à 5 c’est sûr que ça n’allait pas être facile. La plage de Puerto Jimenez est sublime et totalement déserte. On voit beaucoup d’expatries-hippies-américains ainsi que des arbres gigantesques. Sur le chemin du retour, on a eu beaucoup plus de chance lorsqu’on a arrêté la première voiture en vue et que le jeune panaméen au volant, a bien voulu nous prendre tous les 5! En plus, il roulait super vite “vu que c’est une location” hehe

cd3a8-dscn58731ad22-dscn5887

Au bout de 3 jours, j’ai toujours pas vaincu ma peur des cigales kamikazes, de même pour Celine hahaha heureusement que le chien et le chat des deux américains adore les manger! Dans le lodge on voit aussi des bébêtes pas très commodes. Comme des araignées multicolores, des serpents “quoi des serpents ici??? s’était exclamé Manon qui a vite été le rapporter à Kyle, qui est revenu vers nous en panique “when? there is not a lot of snakes here and there are pretty dangerous”. On part avec lui, torches et machettes à la main. Mais on a fait choux blanc! Et en y repensant, on aurait pas aimé être à la place des deux filles qui, ce soir là, devaient dormir dans une tente car l’hôtel était complet! Ben quoi? On pensait que c’était normal de voir des serpents lol

Après 4 jours à rien faire, nous décidons quand même de nous inscrire pour le parc national. Et quel casse tête! La ranger nous réserve une nuit pour deux dans le lodge du parc et pour payer, il faut aller à la banque afin qu’ils nous délivrent un reçu. Puis, il faut retourner voir la ranger pour finaliser le tout. Mais il est samedi, tout ferme dans l’heure qui suit, il faut donc y aller lundi! Ça, c’est la première partie. Ensuite, il y a le camion à vache a prendre pour rejoindre le parc. Départ a 6h de Puerto Jimenez, ce qui veut dire qu’il faut partir du lodge a 5h et donc se lever a 4h30. En plus, apparemment il y a des tiques et des puces de lit!!! Pfff on a laissé tomber, contents d’avoir vus tous les animaux qu’on voulait voir chez Mickael hahaha notamment le fameux Ara (l’oiseau de Tropico).

ff43e-dscn5854

Et même si on a pas été au parc national, on a surkiffé Puerto Jimenez et le jungle lodge!

 

Advertisements

One thought on “Quest for the Scarlet Macaw

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s