Tintin and Mysterious Yangoon

– What’s your name?
– Cindy and Derrick
– Hey everybody!!! It’s Tintin (prononcez tine-tine) and Derrick!!!– This is Cindy – CINDY
– Ahh TINTIN! MUAHAHA


C’est ainsi que le gérant d’un restaurant sur Shwedagon St. m’a présenté à tous ses clients malgré mes nombreuses tentatives de rectification. Imaginez un vieux monsieur très chaleureux, le sourire jusqu’au oreilles, sans dents, les yeux mi-clos lorsqu’il rit, nous accueillir comme des rois avec énormément d’enthousiasme. Bon ses nems géants n’étaient vraiment pas bon mais quel fou rire on a eu!


On est arrivés en Birmanie la veille. Jusque-là, c’était déjà très particulier. Un monde à part, totalement différent de tout ce que j’ai pu visiter auparavant! Les immeubles tombent en ruines, il y a des marchands à même le sol vendant des choses improbables comme des prises électriques, des posters. Certains ont juste, devant eux, une balance ou un téléphone, qu’ils font payer pour chaque utilisation. Des petits objets suspendus aux balcons sont utilisés en guise de sonnette, suffit juste de tirer. Des tâches rouges sont incrustées un peu partout dans les rues de Rangoon (et sur les dents des hommes – brrr!) due à la consommation excessive de bétel. Les femmes et les enfants eux, ont les pommettes enduites de crème solaire fait maison fabriqué à base de bois de santal. Les moines sont omniprésents, un drap de couleur bordeaux pour les hommes et rose pour les femmes; tous ont la tête rasée. Les temples eux, sont tellement dorés ou argentés qu’on en est super-éblouis.


Je me souviens encore de la claque qu’on a eu, en haut des marches qui mènent au Shwedagon Pagoda. Avant ça, un long escalier très très large avec des marches très très longues où les gens venaient nous parler, d’un air curieux. C’est en fait quelque chose qui arrive assez souvent, que les gens nous abordent dans la rue pour nous demander d’où on vient et… c’est tout; la conversation s’arrête là, genre :

– Where do you come from?
– I’m from France and he is from Australia
– …. (déjà parti)


Puis, il a fallu qu’on paie l’entrée, 5 US$ – du vol si vous voulez mon avis –  et puis là, avant même que ma tête ait finit de pivoter vers l’entrée, PAF! J’ai été éblouie par des montagnes d’or. C’était super GOLD!

73273-img_1878 ae0f3-dscn2714

Shwedagon Paya c’est en réalité un ensemble de temples, dorés, argentés, avec des bouddhas allongés, assis, debout, bref il y en a pour tout le monde. Les gens prient, discutent, visitent, les moinent dorment, se promènent avec leurs lunettes de soleil, bref un temple birman. Le sol, carrelé est bouillant (eh oui, on se déchausse avant l’entrée du temple) et on est donc constamment à la recherche d’un peu d’ombre ou des petits tapis verts au sols disposés là exprès. L’endroit est vraiment magnifique et c’est naturellement un passage obligé pour tous touristes de passage à Rangoon! 

Si vous avez le temps également, osez consulter un chiromancien qui vous lira les lignes de la main. Ça coûte des cacahuètes et apparemment, c’est une pratique assez populaire. Expérience faite et apparemment, je vivra à l’étranger et j’aurai trois enfants! :)

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s