Cool Uala Lumpur

Je sais, comme titre, j’aurai pu faire mieux!
 
Une fois n’est pas coutume, me voici de nouveau à Kuala Lumpur, après 5 semaines à Bornéo et 2 semaines et demi aux Philippines. J’ai changé mes dates de voyage durant mes dernières semaines aux Philippines, écourtant mon périple pour pouvoir revenir dans la capitale malaisienne et m’occuper de ce fameux visa pour la Birmanie, véritable sésame pour deux semaines de vadrouille supplémentaire avec Derrick, ce qui donne entre temps:
 
1- Mise en échec de plans en tête à tête
 
4760d-dscn2556
A peine arrivée à Kuala Lumpur, Gadiy – le fameux chinois qui n’a pas hésité à draguer durant le trek du Mont Kinabalu et que j’ai envoyé chier car j’avais juste envie de pleurer et à qui Adeline avait réussit secrètement à lui donner mon numéro – me propose d’aller manger un bout. J’embarque avec moi tous les inconnus du dortoir, rencontrés 2 minutes plus tôt à l’auberge du Raggae Bar Guesthouse: Steve l’anglais, Enrique le chilien et Stéphanie l’allemande. Son visage se décompose lorsqu’il voit le groupe de jeunes touristes. Il nous emmène tous quand même à Petalin Jaya, un bled paumé dans la banlieue de KL où vit une forte communauté de chinois. Premier roti pisang et ice lemon tea engloutis en deux ans puis direction le pasar malam où on peut trouver toutes sortes de produits méga kitsch. On a continué la soirée au Raggae Bar pour une nuit de folie sans Steve, sûrement trop fatigué de répéter ce qu’il disait. Le pauvre, on avait vraiment du mal à comprendre son accent sud londonien. Kuala Lumpur, c’est vraiment une bonne ville pour faire la fête!
 
2 – Chaos à l’ambassade et dégustation de pussy drinks en espagnol por favor
 
d2bcd-dscn2567
 
A l’ambassade de la Birmanie, on se croirait dans une kermesse d’école! Il y a du monde, des chaises en plastiques éparpillées partout dans la cour intérieure, des vendeurs de snacks et de la musique. C’est le bordel! Je rencontre Eyal, un montréalais que j’entraîne dans tous les centres commerciaux de la ville après avoir soumis ma demande de visa (le pauvre). Je rentre lessivée mais Enrique et deux argentins me traînent de force à Bar Street. Pourquoi pas, c’est mon anniversaire ce soir! On trouve un bar où on peut se souler au “pink pussy”, cocktail gratuit pour les filles durant l’Happy Hour (notez que l’Happy Hour est de 21h à 00h) puis on finit une nouvelle fois au Raggae Bar. Ce soir là, j’ai réalisé que les latinos ont VRAIMENT le sang chaud! 

3 – Catastrophe à l’ambassade et dégustation de kebab
a531b-dsc00312
 
Le visa en main, je réalise quelques heures plus tard qu’ils ont fait des erreurs à peu près partout sur le visa : Lap Ciwdy? Sérieusement? Même mon numéro de passeport est faux! La panique, mon vol est seulement dans trois jours! Il faudra donc un troisième voyage à l’ambassade pour rectifier le visa et donc au total, trois jours au lieu de un, pour obtenir ce foutu visa. Je me dis que oui, en effet, le visa est plutôt difficile à avoir au final. Après cela, je passe l’après midi avec Eyal une nouvelle fois, avant de rejoindre Nini au Naab, excellent restaurant iranien de Kuala Lumpur. Deux ans après, leur lamb kebab est toujours aussi plein de goût et fondant en bouche et me transporte instantanément chez Shahab et sa famille, la famille chez qui j’ai séjourné six mois. Incroyable. On est rejoint ensuite par Gadiy, qui nous emmène sur le toit d’un building pour un dernier verre. Dommage que DJ Fat Fingaz ne mix pas ce soir! ;)
 
4 – AOS Crew
64f89-dsc00413 632c9-dscn2623

 

On ne change pas une équipe qui gagne! 1er round: Shahida, Nini, Rohaya et Epol avec qui j’ai arpenté les centres commerciaux, mangé pour 3, cherché un karaoké pendant 2h, regardé Avengers et pris l’appartement des filles comme base pour y déposer mes affaires. 2e round: Hong Keat, Fritz, Andrew, Ron et Choo avec qui j’ai arpenté Chinatown, partagé un repas, apprécié un énorme milkshake et un live acoustique en chinois, poiroté à Bukit Bintang pour trouver une séance de cinéma et remuer le bon vieux temps.

Après cinq jours dans une ville qui m’est si familière, à organiser ce voyage en Birmanie (voyage qui donne envie de s’arracher les cheveux) et à rencontrer tous ces fêtards du dortoir mixte du Raggae Guesthouse (parce qu’il n’y en a qu’un!) et ces personnes si familières, départ imminent pour la Birmanie et retour prévu à Kuala Lumpur dans deux semaines. 


 

Advertisements

4 thoughts on “Cool Uala Lumpur

  1. Je suis perdue moi, où tu es en ce moment?! Mais dis donc, t’as bcp voyagé avt de te poser en Australie, c bon ça! ^^. En regardant plus haut, et bah je me dis qu’on aurait pu se croiser à Kuala Lumpur vu que je fais escale là-bas la semaine prochaine dans la nuit du 8 au 9. Trop drôle! Mais je ne pense décidément pas que l’on se rencontrera cette année… :-)

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s