The Land Below The Wind

035a3-dscn1269
Après un court et intense trip sur le Kinabatagan, nous voilà sur la lancée des découvertes fauniques et endémiques de Bornéo, à Sepilok. Sepilok, c’est la star des centres de réhabilitation des orangs outans, probablement “l’attration touristique” la moins wild et la plus cher d’Asie du Sud Est. On pensait voir un truc de malade, des macaques volant dans tous les sens et au final, il n’y avait pas grand chose et on y a pas fait long feu; le tour est fait en un peu moins d’une heure. Au total, on a vu trois orangs outans (de loin) et des macaques (de très près), dont un qui a voulu dévorer Adeline pour lui piquer son Lonely Planet haha! 

1b473-dscn1314
Le trajet en bus du centre à la ville de Sandakan est super pump it up; la musique bat son plein, tout le monde danse. On arrive à Sandakan quelques minutes plus tard qui se révèle être une ville vivante et “fashion” peuplé de jeunes à la coupe mulet et au jean blanc très slim. On revit le temps d’une douche chaude et autour d’un bon fried rice. Mais une nuit à Sandakan est largement suffisante, on décide donc de faire cap (une nouvelle fois) sur Kota Kinabalu. 

Le lendemain, le bus est complet et nous avions dût pleurnicher un petit coup pour monter. Je crois d’ailleurs qu’ils avaient fait de l’oversell… On avaient des sièges près des chiottes (et qui dit chiottes dit cafards) mais beaucoup de monde étaient assis à même le sol sur des papiers journaux et sur les escaliers. On gardera un très bon souvenir de ce pépé pervers assis en face de nous, les jambes écartés et au regard vicieux…
d23e4-dscn0756
A Kota Kinabalu on a sérieusement eu du bon temps. On est quand même restées là bas 6 jours! 6 jours à explorer les environs, à déguster ce que la ville avait à offrir et à rencontrer un tas de voyageurs. La ville de Kota Kinabalu est une ville très cosmopolite et moderne ayant l’un des plus beaux couchers que j’ai vu, où il fait bon de chiller. C’est également un bon stop ayant de très nombreux attraits autours. On a en effet, souvent dîné (des fruits de mers!) au marché de Kota Kinabalu situé sur le front de mer, fait un tour au Poring Hot Spring où des milliers de petits chinois couraient dans tous les sens et faisant trempette dans des grosses baignoires remplies avec de l’eau chaude, eu des gros fous rires avec le malaysian style, essayé le karakoké box – littéralement une boite, fait du rafting – ou plutôt une croisière, fait du shopping dans la limite du raisonnable, lézardé  et fait du snorkelling dans les îles paradisiaques au large de KK en compagnie de Marianne et de Priscillia, mangé italien avec l’italien Ricardo… Bref ça ne chôme pas!
2a5a9-dscn0786 1a595-dscn0804 70076-dscn0810 88e49-dscn1611 8df85-dscn1635 3f2a3-dscn1648

Entre temps, Derrick l’australien me propose de continuer le voyage avec lui. Ca sera donc deux semaines supplémentaires en Birmanie après les Philippines! Le visa lui, est plutôt galère à obtenir.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s