Bako National Park

1dad0-dscn0446
Le parc national de Bako était dans ma top list des endroits à visiter sur Bornéo. Le parc se situe à 1h30 de Kuching, preuve qu’il ne faut pas aller bien loin pour trouver des jungles si caractéristiques de Bornéo. Le plus ancien parc national de Sarawak est situé sur une presqu’île donnant sur la mer de Chine méridionale et n’est accessible qu’en bateau. Le trajet en bus n’est pas très long – ça c’est sans compter tous les stops de tout le monde (car le bus te dépose où tu veux même si c’est 50m après le précédent stop).
71229-dscn0321

Jour 1

Le trajet en bateau est très agréable. On a déjà un premier aperçu de ce que le parc a à offrir. A plusieurs reprises, on a croisé des pêcheurs de méduses. Hummm!
Enregistrement et check in fait, nous empruntons le chemin de Telok Pandan Kecil, une plage à seulement 2,5km du Headquarter (ou HQ pour les intimes). Bako possède 17 chemins bien balisés et il est possible de faire de courtes promenades ou faire de longues randonnées d’une journée. Le long de ces 2,5km nous menant à la plage de Pandan Kecil, la diversité paysagère est juste incroyable: on traverse des mangroves en bordure de mer qui abrite des singes nasiques, des forêts tropicales denses et humides où les racines encombrent les chemins de randonnées et où il est possible de s’adonner au limbo (!!!), des sols de roches qui rappellent la rafflesia ou encore des déserts de sable blanc; le tout pour tomber sur une vue à couper le souffle, avec en contrebas, une baie déserte incroyablement magnifique. Un vrai paradis sur terre.
b6086-dscn034429c96-dscn03666ad4f-dscn0388
Petite baignade dans une eau privatisée avant de nous rendre sur la plage de Paku en bateau taxi. Apparemment, il y a des singes! On passe ainsi devant le Bako Sea Stack, énorme rocher taillé par l’érosion et symbole du parc.

48565-dscn0403

Arrivées à la plage de Paku, nous attaquons le trek retour sur 2,5km également mais la pluie menace de tomber à tout moment… Et elle est tombée!!! Littéralement, un véritable déluge avec vents forts et éclairs à vous faire dresser les cheveux sur la tête. Mouillée jusqu’à la culotte, j’ai pu prendre ma douche et laver mes chaussures avant de nous diriger vers notre superbe cabane pour la nuit… où le courant a sauté. Evidemment. On prends notre mal en patience en compagnie des cochons sauvages qui campent devant notre dortoir, on rencontre notre dormate, Derrick l’australien, et on attend tous la fin de la pluie pour aller manger. Bref journée épuisante mais soirée amusante. Lendemain, grosse journée!

Jour 2

Pourquoi grosse journée? Parce que nous avions décidé d’emprunter aujourd’hui le chemin pour les waterfall de Tajor, apparemment l’un des plus durs (à ce qui parait). Le trek en lui même n’est pas très difficile et les paysages sont tout aussi surprenants que la veille.
2dd8c-dscn04668f79c-dscn0484
En revanche, la cascade Tajor est bien décevante: une eau marronatre accompagnée d’une belle mousse jaunâtre, contrairement à ce que laissait croire le descriptif du parc. Surtout qu’après 2h30 de transpiration extrême, on ne pense qu’à faire trempete! Durant le trek, on ne croise qu’un sexagénaire américain de Floride, passionné d’ornithologie qui nous raconte ses vacances à Sabah. Nice! Puis on décide de pousser jusqu’à la plage qui se trouve à 500m de la cascade. Sauf qu’au bout de 45min de marche à travers une forêt plus que sauvage, d’escalade sur des rochers aussi hauts que moi où il faut s’aider de cordes, de traversées de rivières en tout genre et de déserts aussi arides que le Sahara; on se pose des questions. “Où est cette foutue plage?”, “500m en vol d’oiseaux!?”, “Pourquoi le chemin devient tout d’un coup hardcore(!!!?)”. On ne rêve que de plage et de fraîcheur à ce moment là mais on continue tout de même, jusqu’à ce qu’on tombe sur un panneau du parc qui nous indique que nous nous trouvons… en plein milieu du parc et non sur le littoral!!! On rebrousse chemin. Le hic c’est qu’il est déjà 13h30 et que nous avions mis 2h30 pour arriver aux cascades (+1h de rallonge). Il nous faudrait en toute logique 3h30 pour revenir au HQ et notre bateau pour le retour est à 16h. On prend donc le risque d’aller jusqu’à la plage (qui était en fait, vraiment à 500m des cascades, sur un chemin même pas indiqué! pff) et de choper un bateau taxi. La descente vers la plage est horrible. Elle est constitué d’un “escalier” fait de racines, de terre, de boue et de planches de bois dans le genre “plus irrégulier tu meurs” puis s’ensuit une descente de plusieurs gros rochers à l’aide d’une corde infestée de fourmis rouges de 2cm (c’est vrai en plus). D’ailleurs au loin, on entend un bateau! Un bateau qui quitte la plage… Franchement là, on n’avait plus la force de faire le trajet retour. On attend et on fait baignade dans cette eau marrônatre (oui oui, la mer était marrônatre) occupée par des bernards lhermites.
Et on se sent un peu seules au monde!

e8b13-dscn0485

A 15h45, toujours pas de bateau. On fait le chemin retour en mode express; en 1h30!!! En chemin, on croise un paquet de singes. Evidemment… Mais on a pas le temps de s’attarder et de les titiller. Bref on est crevées mais alive!!! Le boat driver nous avait attendus et nous a même organisé notre transfert retour pour Kuching (eh bah oui, on avait loupé le dernier bus) moyennant des frais supplémentaires. Son prix sera le notre!

 Après cette journée folle, on retrouve James et Wong pour déposer ce dernier à l’aéroport puis on part chercher Derrick pour une soirée folle au karaoké. On mets cependant une bonne heure et demi à trouver son auberge pour finalement finir dans un bar! Très bonne soirée… Demain, go to Mulu National Park.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s