Mauricie

Qui n’a jamais eu envie de se promener dans les campagnes Canadiennes durant l’été indien et tomber par hasard sur un ours!?

Début octobre, l’itinéraire pour deux jours est crée, la voiture West Coast est louée, nous sommes enfin prêts à partir. Première étape de ce roadtrip: le parc de la Mauricie, à mi chemin entre Montréal et Québéc. Ce parc de 536 km² est un vaste plateau ondulé de collines qui possède une multitude de lacs et, est le lieu d’habitation de nombreuses espèces tel que le caribou, le raton laveur ou encore l’ours. Oui la chasse à l’ours, qui sera un des motifs principaux du séjour.

Sur le chemin, les paysages défilent et à mesure que l’on s’enfonce dans l’arrière pays, les “grands espaces” aux couleurs incroyablement riches, apparaissent.

Le parc de la Mauricie en met carrément plein la vue! Et malgré le fait que les paysages étaient assez peu variés, le parc offre cependant une flore qui se pare de ses plus belles couleurs. Pas de traces d’ours ou de caribous mais des écureuils, des cadavres de ratons laveurs sur le bord des routes et encore des écureuils. Tant pis, le lendemain, cap sur la Réserve Faunique au nord de la Mauricie! En attendant, repos bien mérité dans un motel des Trois Rivières.

Le lendemain, heureux d’être enfin arrivés au Parc Faunique (mais vraiment heureux!), la guichetière nous annonce avec pitié que la chasse est ouverte(!) et que le parc est donc fermé au public. Nous nous dirigeons donc vers la ville de Grand Peel. Sur le chemin, arrêt dans le marché aux puces très particulier de Bobby où “Dieu est amour” qui faisait également office de cimetière pour chiens. Un peu glauque oui, je vous l’accorde.

Arrêt également sur le bord de la route au niveau d’une petite cascade qui était peu commune grâce à ses innombrables graffitis.

Enfin arrivés à Grand Peel, visite du curieux musée du Bûcheron (!), visite rapide de la ville – ou plutôt du village – puis déjeuner chez les Copains d’avant, au bord du lac. Nous y avions également rencontrés des motards qui nous ont laissés chevaucher leurs Harley Davidson, avant de nous diriger en direction de Saint Jérôme, ville sans charme et ville déserte.

 

Advertisements

One thought on “Mauricie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s